MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Liliane Pays ; 2e Circonscription, Fontainebleau
 
- Hélène Lipietz ; 3 ième Circonscription, Melun- Sud
 
- Stéphane Ferrari ; 4e Circonscription, Provins
 
- Yvon TREGOAT ; 5 ième Circonscription Coulommiers, La Ferté/Jouarre, Meaux- Sud
 
- Réda Didi ; 6 ième Circonscription, Meaux- Nord
 

Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles > Législatives 2007 : YVON TREGOAT candidat sur la cinquième circonscription de Seine et Marne > Les 9 Candidats Verts de Seine et Marne pour les Législatives 2007. >

Suppléante : Véronique BiIland
Jean-Marc Brûlé ; 1re Circonscription Melun Sud

Né le 16 juin 1965 à Caen, dans une famille de militants de gauche, Jean-Marc Brûlé concilie un engagement politique très précoce avec une formation dans une grande école de commerce. Pétri de convictions écologiques, il rejoint les Verts en 1998. Son engagement en faveur de la démocratisation de l’Asie, et notamment des droits de l’homme au Tibet, le conduisent à créer la commission « Asie » des Verts et à organiser la rencontre entre Dominique Voynet et le Dala’i Lama en septembre 2000. Installé successivement à Melun, dans le Plaine du Lys, puis à Cesson, il est élu en mars 2004 au Conseil régional où il défend les intérêts de la Seine-et-Marne. II y est président de la Commission Développement économique.

3 priorités

L’urgence du réchauffement climatique

La menace du réchauffement climatique n’est plus à démontrer.

Les Verts ne sont plus seuls à dire que sans réaction de notre part, les conséquences environnementales, mais aussi économiques et humaines peuvent être très lourdes.

Loin d’avoir une approche catastrophiste, nous mettrons à profit cette campagne pour montrer que non seulement des solutions sont à notre portée, mais aussi qu’elles sont porteu¬ses d’emplois et d’une meilleure qualité de vie au quotidien.

Réduction des temps de déplacements, préservation des espaces naturels et boisés, économies d’énergie, recours à une agriculture biologique et de proximité : la potion peut même être plutôt agréable à avaler si on sait l’anticiper.

Développement durable, une chance pour l’emploi

La Seine-et-Marne a besoin de créer des emplois, pour les chômeurs bien sûr, mais aussi pour tous ceux qui, quotidiennement, sont contraints à des trajets épuisants pour rejoindre un travail au cœur de l’Ile de France.

Pour faire émerger ces emplois, la Seine-et-Marne dispose d’atouts incomparables dans un secteur d’avenir : les éco-filières. Avec un pôle de recherche dans l’habitat et les transports écologiques, un projet d’unité de recyclage des matériaux de construction, et bien d’autres, nos atouts comparatifs sont indéniables.

A travers l’Ecopôle de Sénart, des milliers d’emplois pourront être créés sur une zone d’activité HQE dédiée aux énergies renouvelables, à l’économie solidaire, au commerce équitable, etc.

Transports : anticiper les déplacements futurs

Nul ne peut nier les difficultés de déplacements des habitants des agglomérations de Sénart et de Melun, comme celles de beaucoup de seine et marnais.

Mais les solutions d’hier ne sont pas celles de demain. On ne satisfera pas les besoins des habitants de Seine-et-Marne seulement par une course effrénée à l’autoroute, d’autant plus absurde que l’État n’a plus les moyens de les financer.

Alors que partout en France, les élus se lancent dans le développement de modes de déplacements alternatifs à la voiture, c’est à nous d’inventer, autour de Sénart et de Melun, des solutions nouvelles de déplacements.

Aménagements légers de voirie, développement de l’offre et de la qualité des transports collectifs, rapprochement emploi-domicile : les solutions crédibles et de moyen terme existent.

Ecrivez moi



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé