MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Robert Hue sera présent pour soutenir les candidats MdP de Seine et Marne à Coulommiers le mercredi 31 mai à partir de 10H
 
- La lutte continue, voir l’article dans le journal LaRépublique77 Les déchets, affaire de gros sous ?
 
- Le STIF version Pécresse entre régression budgétaire et retour au Diesel.
 
- Josy Mollet-Lidy signe un article sur le Pays Briard du 10 avril PS/ PRG en faisant comprendre le divorce officiellement aux électeurs EELV sachant qu’elle a été élue avec leurs voix aux dernières municipales de mars 2014 mais nous ne sommes pas étonné vu son vote dès la mise en place du conseil municipal, Josy Mollet-Lidy vote pour l’UMP.
 
- Elections Départementales – Canton de Coulommiers. Pour une vraie démocratie locale et le respect des électrices et électeurs ! Réaction de Yvon TREGOAT Ex élu EELV Conseiller Municipal de Coulommiers. 2 ième de la liste aux municipales
 

Communiqués de presse >


Éviter que son PC ne fasse tapisserie
Une quarantaine de personnes se sont déplacées pour la réunion d’information

Ce 11 septembre dernier aux alentours de 20h45, des membres du FBI se sont déplacés jusqu’au foyer buccéen à Boissy-le-Châtel !

Alors que la nuit était déjà tombée, une quarantaine de personnes venues d’on ne sait où, prirent place dans cette salle.

Un des agents, visiblement le patron, prit alors la parole : « Nous rappelons avant toute autre chose, que le FBI est une association ! »

Ouf, malgré les apparences quelque peu équivoques, l’objet de leur visite n’avait rien à voir avec d’éventuels projets terroristes sur la région.

M. Guyard le président du FBI (Formation Bucéenne à l’Informatique), continue :« Ça reste de l’informatique de 1er degré. » La phrase semble rassurer l’ensemble de la salle.

En effet si ces gens partagent un point commun, c’est bien celui de se sentir perdus face à cet outil qui semble de nos jours incontournable : l’ordinateur.

Jean-Noël Guyard rappelle alors ce qui semble être un préalable, à savoir comment le FBI a pu passer de l’état de projet à celui d’une association qui tiendra ses premier cours à la fin du mois.

Pour cela il remercie l’un des formateurs, M. Trégoat, qui lui a obtenu 35 ordinateurs, en plus des 5 déjà donnés par le Conseil général.

Certes « ils ne sont pas neufs » explique-t-il à l’assemblée, mais il seront bien suffisants pour une première initiation.

D’ailleurs une partie a été offerte à la bibliothèque de Doue, une autre partie doit faire l’objet d’un don à l’école maternelle et à l’école primaire de la commune de Boissy.

C’est donc sur Windows 98 que les adhérents pratiqueront dans un premier temps.

Les cours d’initiation et de renforcement de base, auront lieu le soir et les après-midi :

« Après la sieste, de 14h à 16h ! », plaisante un des membres du bureau. Les sessions dureront plus ou moins 90 minutes, incluant une pause café- cigarette pendant laquelle adhérents et formateurs pourront discuter.

Concernant les formateurs : « Ils répondent aux critères de pédagogie. La plupart ont de l’expérience, d’autres sont des férus d’informatique. »

Quoiqu’il en soit : « un formateur sera en charge du même groupe comprenant â peu près 8 personnes », précise le président.

L’objectif est clair : « Le but c’est de faire du long terme, cette association est faite pour évoluer avec vous affirme-t-il, avant de poursuivre on prévoit de passer sur Win¬dows XP et nous comptons bien avoir l’ADSL dans un mois car on aimerait proposer des ateliers de retouche photo ou en¬core de création de sites ! »

D’ailleurs dans un futur que les membres du FBI voudraient proche : « Internet sera en libre accès dans une partie de la salle », indique jean-Noël Guyard.

Ils envisagent également de bloquer les mercredis après-midi pour initier les enfants du centre de loisirs à Internet.

Finalement, après avoir clôturé la réunion sur les cotisations et tarifs, différents selon que l’on est habitant de Boissy ou non, scolarisé, en couple ou encore titulaire de minima sociaux, les membres du bureau ont enregistré dans un chahut bon enfant les inscriptions d’adhérents nombreux et enthousiastes.

Démunie face à l’informatique

Je voudrais savoir envoyer un mail, recevoir des photos, savoir tout simplement communiquer avec mes amis et mes enfants,ne plus être démunie face à mon ordinateur. »

Voici pourquoi, Claudine, 60 ans, enseignante à la retraite, s’est déplacée ce soir, curieuse de voir si le FBI pouvait répondre à sa quête.

Pour cette Buccéenne, assister à cette réunion c’est aussi prendre des contacts avec des personnes dans son cas qui, comme elle, ont besoin de, « dédramatiser l’informatique ».

Une heure plus tard c’est devant la table d’inscription, remplissant sa fiche, que Claudine confiera : « Cette réunion a été positive, c’est convivial, chacun va pouvoir dépasser ses appréhensions. »

Yvon, formateur depuis trois ans

« L’informatique c’est une passion, j’ai appris tout seul », explique Yvon formateur au FBI.

Cet ancien directeur d’hôtel, actuellement en arrêt maladie « aime être entouré de gens » ,et avoue que travailler dans le monde associatif, c’est plus qu’une simple distraction : « Ça me permet de revivre, j’ai une mentalité de formateur, j’aime partager mon savoir-faire. »

Il n’en est d’ailleurs pas à son premier coup : Avant d’intégrer l’équipe du FBI, ce Columérien dispensait, depuis 2003, des cours d’informatique au sein de l’association, Clic on net, jusqu’à ce qu’elle ferme.

Ce qu’il propose est assez simple : « La connaissance de l’informatique en général. :. savoir comment fonctionnent une souris, un clavier, comment installer un logiciel. »

Le Pays Briard - Vendredi 13 octobre 2006



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé