MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Les raisons d’une candidature Verts dans la 5e Circonscription aux Législatives 2007 . Yvon TREGOAT, candidat
 
- Communiqué de M. et Mme Fons Jean, ils appellent à voter le candidat Verts Yvon TREGOAT
 
- Fondateur et porte-parole des Verts de l’Aubetin et des deux Morin, Yvon Trégoat a porté avec combativité en Seine-et-Marne les thèmes de l’écologie dans le champ politique, déclinant une pensée globale au plus près des citoyens. .Communiqué de Jean Desessard, Sénateur de Paris
 
- Communiqué de Claude Munnier, Président du Comité de Soutien du candidat Verts, Yvon TREGOAT
 
- Signer la "Pétition pour le maintien du vote papier.
 

Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles > Législatives 2007 : YVON TREGOAT candidat sur la cinquième circonscription de Seine et Marne >


Copé-Drut : qui sera candidat aux législatives de 2007 ?

« JE suis tombé de l’armoire en lisant que je ne me représenterai pas aux prochaines législatives », lâche hier soir le député-maire de Coulommiers, Guy Drut, en évoquant un article paru dans la presse nationale. La nouvelle lui donne même un remplaçant de poids dans la 5 e circonscription (Meaux-Sud-Coulommiers). Le ministre-maire de Meaux et secrétaire départemental de l’UMP 77, Jean-François Copé, élu député de la 6 e circonscription (Meaux-Nord) en 2002, s’assurerait ainsi une réélection moins risquée en cas de vague rose.

« Je n’ai encore rien décidé, poursuit l’ancien ministre des Sports de Juppé, dont le suppléant devenu député en 1995 était un certain Jean-François Copé. Je me suis effectivement interrogé sur mon avenir politique dans les moments les plus douloureux des épreuves que j’ai traversées en juin et en juillet (NDLR : il évoque sa condamnation dans l’affaire des marchés des lycées d’Ile-de-France et les sanctions infligées par le Comité international olympique). Au plus fort de la tourmente, j’ai été très ébranlé. » Voilà quinze jours, Brice Hortefeux, secrétaire général national de l’UMP, appelle Guy Drut. « Je lui ai effectivement dit que je ne suis pas sûr de me représenter, admet l’ancien champion olympique. Rien de plus. » Pourtant, Jean-François Copé faisait répondre, hier soir, « que Guy Drut avait annoncé à Brice Hortefeux sa volonté de ne pas se représenter et que les deux hommes (NDLR : Copé et Drut) allaient se rencontrer rapidement pour évoquer l’avenir. » « Pas du tout, réplique Guy Drut. La vérité, c’est qu’en juillet j’ai pris rendez-vous avec Nicolas Sarkozy, le patron de l’UMP, pour évoquer l’avenir, localement et au niveau national. Nous nous voyons demain (NDLR : aujourd’hui, mercredi) pour faire le tour de la question. Jeudi, je m’exprimerai officiellement au cours de l’inauguration du centre nautique de Coulommiers. »

Georges Blond Le Parisien , mercredi 06 septembre 2006

Imaginons la France après l’UMP - campagne pub

Sarkozy :

Réprimer plus, Partager moins" MERCI… ce sera NON !



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé