Coulommiers - EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS Coulommiers - EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS
Groupe local
 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Participez à l’appel urgent pour arrêter Monsanto ! Rejoignez-nous et faites passer le mot tout autour de vous. SIGNEZ LA PETITION
 
- URGENT : Monsanto veut breveter nos fruits & légumes - Stop à la prise de pouvoir sur notre nourriture ! SIGNEZ LA PETITION
 
- Corinne Lepage, Dominique Voynet et Ségolène Royal ont lancé fin octobre 2012 un appel pour revoir les autorisations de mise sur le marché des OGM...
 
- L’Automne Bio, une invitation à découvrir l’agriculture biologique francilienne. Venez visiter les fermes bio de la région ! Vous trouverez toutes les informations sur les dates et lieux des portes ouvertes de début septembre à fin novembre 2009
 
- L’UE craint une pénurie de soja pour le bétail après la découverte d’OGM
 

Agriculture- OGM- Produits BIO >


*Les producteurs de lait méritent un revenu décent !* Communiqué de Jean Desessard, Sénateur de Paris Les Verts.

Mardi 6 octobre 2009, Jean Desessard a rencontré la coordination de l’Association des producteurs laitiers indépendants (Apli) venue exprimer ses revendications au Sénat.

La crise laitière revêt des aspects sociaux, économiques et environnementaux très préoccupants. Alors que le prix d’achat aux agriculteurs arrêté au Journal officiel est de 240 euros par tonne de lait, il faudrait aujourd’hui un prix de 400 euros/ la tonne pour rémunérer les producteurs au SMIC horaire. Ce niveau de prix permettrait tout juste de rémunérer les producteurs sans leur donner la possibilité de s’adapter aux défis environnementaux.

Pour Jean Desessard, « les producteurs de lait ne sont pas des chasseurs de subventions ! ». Le Sénateur rappelle la position des Verts : le paiement à leur juste prix de l’ensemble des productions agricoles. Par ailleurs, il souhaite une politique favorisant une agriculture de
proximité et de qualité. A ce titre, Jean Desessard dénonce le fait que la surproduction européenne contribue à exporter la crise laitière dans les fermes du Sud, particulièrement en Afrique.

A titre de réponse à court terme, Jean Desessard soutiendra la demande de l’Apli d’un prêt accordé aux agriculteurs afin qu’ils puissent passer le cap de la fin de l’année. Cette crise de la production laitière
affecte les 87 000 exploitations laitières françaises, et 60% d’entre elles sont actuellement en grande difficulté. En attendant une modification du système de subventions et le relèvement du prix de la tonne de lait, un prêt conditionné de 15 000 euros versé directement aux
producteurs est la meilleure solution pour faire face à leurs coûts fixes dans les semaines qui viennent. Le Sénateur interviendra auprès du gouvernement pour qu’il débloque la somme de 783 millions d’euros, afin
d’amorcer une sortie de crise.