MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Les raisons d’une candidature Verts dans la 5e Circonscription aux Législatives 2007 . Yvon TREGOAT, candidat
 
- Communiqué de M. et Mme Fons Jean, ils appellent à voter le candidat Verts Yvon TREGOAT
 
- Fondateur et porte-parole des Verts de l’Aubetin et des deux Morin, Yvon Trégoat a porté avec combativité en Seine-et-Marne les thèmes de l’écologie dans le champ politique, déclinant une pensée globale au plus près des citoyens. .Communiqué de Jean Desessard, Sénateur de Paris
 
- Communiqué de Claude Munnier, Président du Comité de Soutien du candidat Verts, Yvon TREGOAT
 
- Signer la "Pétition pour le maintien du vote papier.
 

Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles > Législatives 2007 : YVON TREGOAT candidat sur la cinquième circonscription de Seine et Marne >


A l’UMP, qui aura le dernier mot ? Carrère-Gee / Riester : ticket choc !

Petit retour en arrière. En octobre 2006, le bureau national aux élections accorde l’investiture aux candidats UMP Dans la 5e circonscription (Coulommiers - Meaux Sud), c’est Guy Drut, député sortant, qui est officiellement confirmé. Cette désignation vient clore un épisode tragi-comique qui mit en scène Guy Drut et Jean-François Copé, le ministre-maire de Meaux, lequel se serait bien vu succéder à son « parrain » puisque celui-ci ne devait pas se représenter. Les choses n’étaient pas si claires. Finalement, le ministre délégué au budget se présente dans la 6e circonscription (Meaux-Nord), « laissant » la 5e à son « voisin » Guy Drut. Mais celui-ci annonçait, le 27 novembre dernier, devant ses « compagnons de route » qu’il se retirait de la politique, à l’issue de son mandat en juin prochain. Depuis près de deux mois, il restait pourtant l’officiel investi.

Lundi dernier, dans Le Pays Briard, Franck Riester, maire-adjoint de Coulommiers, annonçait sa candidature à l’investiture, portant avec Marie-Pierre Badré, une candidature locale.

Dès le lendemain, Marie-Claire Carrère-Gee, secrétaire générale adjointe de l’Elysée, annonçait avoir reçu l’investiture officielle de l’UMP. Et ce avant même la réunion du 2 février où les élus départementaux et les militants UMP de la 5e cir¬conscription devaient être « consultés ».

Le poids de Chirac dans la balance

Il semble que les événements se sont d’un coup précipités… après deux mois en eaux dormantes. A la candidature locale éventuelle Riester/Badré, les instances nationales de l’UMP semblent préférer une autre voie. Celle d’une candidate parachutée. Celle dictée par Jacques Chirac, en personne.

Marie-Pierre Carrère-Gee est, en effet, l’une des proches collaboratrices du président de la République. Selon des sources parisiennes, elle fait partie du « testament » élyséen, liste de proches pour lesquels Jacques Chirac, en fin de mandat, a demandé des circonscriptions « gagnables ».

Et Coulommiers - Meaux-Sud, où Guy Drut est élu depuis 20 ans, en est une. Rappelons que Guy Drut fut également « imposé » par… Jacques Chirac en 1986 sur une liste régionale pour devenir député, avant d’être réélu sur son nom propre à partir de 1988. L’histoire pourrait se répéter.

Conseillère régionale de Paris, âgée de 43 ans, mariée au président de la Ligue de football professionnel (l’avocat Frédéric Thiriez), Marie-Claire Carrère-Gee a rencontré Franck Riester, cette semaine, à Coulommiers, pour lui demander s’il acceptait d’être son suppléant.

L’élu de Coulommiers, lui même très déterminé à se présenter, a réservé sa réponse. Il se dit serein, persuadé d’avoir un large sou¬tien d’élus locaux et de militants. Il semble vouloir attendre la réunion du 2 février, face aux militants.

Inscrite au RPR depuis l’âge de 15 ans, Marie-Pierre Carrère-Gee n’a jamais encore brigué les suffrages des électeurs. Elle promet de s’établir bientôt en Seine-et-Marne où son arrivée provoque quelques remous qui pourraient bien faire des vagues sur les bords du Morin.

Bruno Lagroue

Le Pays Briard du Vendredi 26 Janvier 2007



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé