MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Sur TWIITER, un boulanger de Coulommiers peut faire ce qui’il veut sans être ennuyé, il s’agrandit sur la voie publique
 
- D’ailleurs Nous Sommes d’Ici- Melun organise une conférence-débat publique « Le FN et la banalisation de la xénophobie dans notre société »
 
- Eau du robinet : les vannes sont ouvertes pour les pesticides
 
- Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s’ébruiter : En catimini, en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5 la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l’eau du robinet. Désormais à consommer avec modération…
 
- ALERTE SECHERESSE VENEZ CONSULTEZ LES MESURES DE RESTRICTIONS DES USAGES DE L’EAU
 

COUPS DE GUEULE ! >


Guy Drut amnistié : allons bananes de la patrie…

Guy Drut, condamné en octobre dernier à 15 mois d’emprisonnement avec sursis et 50 000 euros d’amende par le Tribunal correctionnel de Paris, pour avoir bénéficié d’un emploi fictif, va être amnistié, a confirmé l’Elysée. Impunités françaises…

Il s’agissait de l’affaire des marchés publics de la région Ile-de-France. Rien que du beau monde, UMP, bien propre sur soi. Guy Drut, ancien ministre des sports. Champion olympique, également, ce qui est précisément la justification de l’amnistie. Pincez-vous, vous ne rêvez pas : « Cela permettra à Guy Drut de pouvoir continuer à siéger au sein du Comité international olympique, ce qui est tout à fait essentiel pour la France et la défense de ses intérêts dans le domaine sportif ».

Qu’on nous explique en quoi le fait, pour un repris de justice, de siéger au sein d’un comité censé perpétuer l’idéal olympique serait de bon aloi pour la France. Vous ne voyez pas ? Reprenez donc une de ces succulentes bananes. Que ceux qui ont eu maille à partir avec les forces de l’ordre durant le mouvement anti-CPE ne se réjouissent pas : cette amnistie-là n’est pas pour eux.

Impunité zéro ! Par contre, quand il s’agit d’un ancien ministre chiraquien… On aura rarement porté aussi haut le mépris de la plèbe. Un long week-end, le président au Brésil : gageons que la nouvelle passera inaperçue. Presque. Parce que la colère gronde. La République française est celle des copains et des coquins. Vous avez dit bananière ? Erreur : ce n’est pas d’hier. La loi d’août 2002 (juste après la réélection) prévoit la possibilité d’une amnistie « pour les personnes ayant rendu service à la nation, notamment dans le domaine sportif ».

Ca suffit ! Comme le dénonce Sébastien Fontenelle, auteur du livre dont la couverture vient fort à propos illustrer ce billet, sur le blog de son éditeur, Guy Birenbaum : "Ce qui me paraît important c’est d’informer Kader, Fatou et Frédéric, qui sont passés en comparution immédiate pour avoir balancé deux boulons sur un car de keufs, qu’il faut très vite qu’ils adhèrent à n’importe quelle asso sportive de quartier, histoire de se prévaloir de la jurisprudence Guy Drut. (Amnistiez-moi vite, on a besoin de moi). Ce qui me paraît important, c’est de réfléchir très vite à la manière dont nous allons nous débarrasser, dans les semaines qui viennent, du gang de crapules qui tient l’Elysée, Matignon, etc. […]

M’est avis qu’il va falloir trouver quelque chose de radical pour débarrasser le pays de cette espèce de junte […] Ce qui me paraît important, c’est d’essayer la tisane parce que là, je suffoque de colère.« Bois ta tisane, Sébastien. On appelle ça une »mesure d’amnistie individuelle".

Organisons l’impunité, fort d’avoir été réélu avec 82 % des voix au second tour. Feignons d’oublier que nous n’avions convaincu que 14 % du corps électoral au premier tour. Après tout, on peut tout se permettre, non ? Vous reprendrez bien une banane ?

Guy Drut, en compagnie de son amnistieur, le président de la République. Nous serions Le Figaro, nous aurions effacé le Jean-Claude Killy du milieu, qui n’a rien à voir dans l’histoire, comme ce quotidien n’a pas craint de le faire pour ne pas qu’apparaisse notre président aux côtés de son ami le banquier japonais véreux, soupçonné d’avoir abrité son compte de 300 millions de francs. Lire à ce sujet l’excellent papier sur UniversMédias

par Olivier Bonnet vendredi 26 mai 2006



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé