MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

Les partis vont mourir, mais ils ne le savent pas, de Robert Hue

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Contre les extensions de décharges en Seine-et-Marne… Signez la pétition, Nous sommes contre
 
- Yvon TREGOAT sera votre candidat aux législatives pour rejoindre la majorité présidentielle sur la cinquième circonscription de Seine et Marne Coulommiers, profession de foi en ligne
 
- L’édition 2017 de la Foire aux fromages et aux vins aura lieu du 7 Avril 2017 au 10 Avril 2017 sur le foirail de la Sucrerie de Coulommiers (77120).
 
- Le Député Maire et le Conseil Municipal ont le plaisir de vous convier à la cérémonie des Voeux 2017
 
- Réunion Publique vendredi 25 novembre : Quelle alimentation pour nos enfants dans les cantines
 

à la une >


Piscine de Coulommiers bains trop froid. Le prix d’entrée, jugé trop élevé
La température de l’eau de la piscine est-elle trop froide ?

Depuis l’ouverture du centre aquatique, deux reproches reviennent : le prix d’entrée, jugé trop élevé, et la température de l’eau de ses bassins, trop froide. Trop chaud, trop froid. Ces sensations sont subjectives. A chacun d’apprécier. Mais quand cela concerne la température de l’eau des bassins du centre aquatique de Coulommiers, les langues s’emballent et se délient.

C’est le principal reproche fait par les usagers. Le directeur de l’établissement Julien Eymard l’avoue sans encombres : « Depuis l’ouverture, de nombreuses personnes nous en font la remarque. C’est récurrent. L’eau du grand bassin est pourtant à 28° . Notre cahier des charges nous l’impose au-dessus de 26° » plaide-t-il pour sa défense.

Nous sommes donc allé avec lui prendre la température au bord des bassins. Mais commençons notre entretien en abordant une autre critique : le prix d’entrée.

  • Le Pays Briard : D’aucuns disent que l’entrée à la piscine est chère. Que répondez-vous ?
  • Julien Eymard : Notre politique tarifaire est adaptée à nos prestations. Auparavant, la référence était un vieux bassin de 25 mètres sur 10, avec une eau à 20° et cela coûtait 10 francs l’entrée. A présent, nous proposons un ensemble de bassins, avec une eau à 28° minimum et l’entrée est à 4,50 euros (ndlr - soit près de 30 francs). Ce n’est vraiment pas comparable.
  • L.P.B. : A propos de la température de l’eau, justement, de nombreux clients la jugent trop froide. Qu’en est-il ?
  • J. E. : Nous avons plusieurs bassins, avec des températures différentes. Les températures de l’eau sont prises régulièrement et avec un appareil électronique. Elles sont consignées, comme la qualité de l’eau, dans un registre. L’eau du grand bassin est à 28°. Dans notre cahier des charges, il est précisé qu’elle doit être au minimum à 26°. Nous sommes donc au-delà.

De 28 à 34°

  • L.P.B. : Comment expliquez-vous alors que les personnes aient une sensation de froid ?
  • J. E. : Le grand bassin est un bassin pour nageurs. Le bassin d’animation, comme la réception du toboggan et la pataugeoire sont à 31° et celui de la balnéo, comme le jacuzzi sont à 34°, minimum. Si on passe de l’un à l’autre, on peut effectivement avoir une sensation de froid. De même, si on discute au bord du bassin, dans l’eau, sans nager, le corps se refroidit. En principe, le grand bassin est un bassin pour sportifs.
  • L.P.B. : C’est-à- dire ?
  • J. E. : Seuls quelques nageurs viennent y faire des lon¬gueurs. Mais en majorité, notre clientèle n’a pas une culture super sportive. Elle préfère pratiquer de la nage séquentielle. Autrement dit, on nage 25 mètres et puis on discute. Et on repart. Là, on se refroidit. C’est pourquoi, nous proposons des activités diverses. Pour ceux qui viennent à la piscine pour se détendre mais sans trop nager, d’autres bassins proposent un confort supplémentaire.
  • L.P.B. : Combien de contrôles effectuez vous par jour ?
  • J. E. : Le centre aquatique fonctionne 7 jours sur 7. Nous sommes très attentifs sur la qualité de l’eau. Les contrôles ont donc lieu quotidiennement. Pour la partie technique, nous faisons appel à un sous-traiteur spécialisé, Dalkia. Un technicien effectue les contrôles tous les matins à 6h. Les lavages de filtres sont journaliers. Pour le traitement de l’eau, le renouvellement se fait par des bacs tampons. Il est d’un volume d’eau changé par jour et par baigneur. Le traitement est constant et le système fonctionne en circuit non-stop. L’eau déborde, est évacuée par les bacs tampons et renouvelée. Il peut se produire une différence de température mais minime lors de ce renouvellement d’eau.
  • L.P.B. : La température de l’eau baisse alors ?
  • J. E. : Oui, mais c’est infime. De l’ordre d’un demi- degré.

Contrôles 3 fois par jour

  • L.P.B. : Réalisez-vous d’autres contrôles ?
  • J. E. : Je demande à mes maîtres nageurs d’arriver 1 heure avant l’ouverture du centre au public. Nous effectuons des analyses d’eau et de température 3 fois par jour : matin, midi et soir. Tout est consigné dans un cahier, dans notre local technique. Nous fonctionnons sans jour de fermeture. Il nous faut être capable de réagir immédiatement au moindre problème. Ces contrôles font partie de notre de process de qualité.

L.P.B. :Le taux d’humidité dans l’air peut-il jouer un rôle ?

  • J. E. : Nous travaillons sur la saturation d’humidité de notre air. Il y a une grosse différence de température entre l’espace forme-balnéo à 34° et l’espace piscine à 28°. Augmenter la température sur le hall entraînerait un taux de chloramine démesuré.
  • L.P.B. : Les Briards ne sont pas frileux à ce point ?
  • J. E. : Les gens viennent se plaindre à la caisse, en repartant. Cela dure depuis notre ouverture. C’est récurrent. Cela tient aussi de l’irrationnel. Même si vous n’êtes encore jamais venu au centre aquatique, vous avez presque un peu froid avant d’y rentrer, Le mieux est de tester par soi même.
  • L.P.B. : Quel conseil pouvez-vous donner aux clients ?
  • J. E. : Il faut qu’ils choisis sent le bassin adéquat, en fonction de leurs besoins et des activités. Il y en a forcément un qui correspond à leu pratique et à leur attente.

Le pays briard du mardi 30 novembre 2007 Entretien réalisé par Bruno Lagroue

Une habitante de Boissy le Châtel, prend la plume

Suite à l’article paru dans Le Pays Briard du 30 octobre, à propos de la piscine de Coulommiers, une enseignante briarde réagit.

Je vous écris en tant qu’enseignante et aussi parent. Je souhaite ajouter quelques informations que M. Eymard a dû oublier de préciser dans l’interview.

En effet, je travaille dans une commune adhérente de l’intercommunalité, et à ce titre, les élèves de CP, CEl et CE2 fréquentent la piscine une fois par semaine durant un semestre (soit 15 séances) par an.

J’accompagne donc mes élèves depuis l’ouverture de cette piscine.

Lorsque M. Eymard donne, comme dernier conseil, de choisir le bassin adéquat en fonction de nos envies, je voudrais préciser "encore faudrait-il pouvoir le faire !".

Le cahier des charges de la piscine prévoit trois maîtres-nageurs, deux étant affectés sur l’enseignement avec un groupe d’enfants, le troisième à la surveillance générale des bassins - et la loi impose un surveillant par bassin - tous les groupes sont obligés d’être dans le grand bassin à 28°C (voire 27, j’ai plusieurs fois emmené mon propre thermomètre).

Je peux affirmer que les enfants sont gelés, et vis-à-vis des parents, je n’ai jamais osé prendre des photos montrant les lèvres violettes des enfants.

Ils grelottent

Nous aussi, enseignants ; avons un groupe de 12 à 14 en¬ fants (comme les maîtres nageurs) sous notre responsabilité ; ils ont, pour les plus jeunes, 5 ans et demi.

Nous ne pouvons pas les considérer comme sportifs de haut niveau, dans ce bassin réservé à cette catégorie.

Certains ont très peur de l’eau. Nous n’avons nous-mêmes pas pied dans ce bassin, et par sécurité, on ne peut pas les mettre tous dans l’eau en même temps pour toutes les activités que nous leur proposons.

Certains sont donc à attendre leur "prochain tour" sur le bord, après avoir eu le corps mouillé, ils se refroidissent et grelottent.

Je me passerai de commentaire sur le fait que cette piscine est plus une patinoire qu’une piscine.

Nous avons, pratiquement à toutes les séances, des chutes plus ou moins graves, de la part d’enfants calmes, car le sol est très glissant.

Je conseille donc à tous les parents qui me liront de fournir à leur enfant qui fréquente cette piscine des chaussons en latex antidérapant.

UNE HABITANTE DE BOISSY-LE-CHÂTEL

Voir aussi ici



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé