MDP">


 Sommaire | La vie du Groupe Local | à la une | Réunions publiques | SPECIAL BYGMALION | Communiqués de presse | Agriculture- OGM- Produits BIO | COUPS DE GUEULE ! | Il va faire Bon Vivre à Coulommiers | Energies Renouvelables | FLASH SPECIAL | Résultats des Elections des bureaux de Coulommiers : Municipales ; Cantonales ; Régionales ; Législatives ; Européennes ; Présidentielles | GRENELLE DES ONDES/ technologies sans fil | Echos de campagne d’Eva Joly - Pendant la campagne présidentielle 2012 | Elections Départementales du 22 et 29 mars 2015 Canton de Coulommiers, Hélène TRAN QUAN & Yvon TREGOAT candidatEs, notre programme, nos propositions | Sur TWITTER | Fourre-tout
Recherche

DANS LA MEME RUBRIQUE :
- Robert Hue sera présent pour soutenir les candidats MdP de Seine et Marne à Coulommiers le mercredi 31 mai à partir de 10H
 
- La lutte continue, voir l’article dans le journal LaRépublique77 Les déchets, affaire de gros sous ?
 
- Le STIF version Pécresse entre régression budgétaire et retour au Diesel.
 
- Josy Mollet-Lidy signe un article sur le Pays Briard du 10 avril PS/ PRG en faisant comprendre le divorce officiellement aux électeurs EELV sachant qu’elle a été élue avec leurs voix aux dernières municipales de mars 2014 mais nous ne sommes pas étonné vu son vote dès la mise en place du conseil municipal, Josy Mollet-Lidy vote pour l’UMP.
 
- Elections Départementales – Canton de Coulommiers. Pour une vraie démocratie locale et le respect des électrices et électeurs ! Réaction de Yvon TREGOAT Ex élu EELV Conseiller Municipal de Coulommiers. 2 ième de la liste aux municipales
 

Communiqués de presse >


Communiqué de presse du 28 février 2013. Très haut débit numérique : quel service public, pour quelle égalité des territoires ?

Je suis avec attention la réflexion engagée par le gouvernement sur la couverture en très haut débit du territoire national. De ces choix dépend en effet ce que sera demain le paysage français du numérique, tant pour la performance globale des services que pour les conditions variables de leur disponibilité selon les territoires.

La mobilisation est salutaire. Après que François Hollande a fait part le 20 février 2013 à Clermont-Ferrand de son ambition sur le numérique, appelant un investissement public et privé de 20 milliards d’euros dans les dix prochaines années, un séminaire intergouvernemental était organisé ce jeudi 28 février 2013 sur l’organisation de la couverture en très haut débit (THD) du territoire national.

La question du financement est centrale. Si on décide de laisser l’exploitation des zones de forte densité, et donc les plus rentables, aux opérateurs privés, on organise un rapport de force trop favorable à ces opérateurs au détriment des collectivités locales qui seront en charge des zones les plus difficiles. En conséquence, aucune péréquation ne serait possible pour faire bénéficier les zones les moins rentables des bénéfices générés par les secteurs rentables.

La question des technologies est tout aussi déterminante. L’opérateur historique Orange a notamment intérêt à valoriser son patrimoine dans le réseau « cuivre »(ADSL), quand on sait que l’avenir est celui de la fibre optique. Il est urgent d’obtenir la plus grande transparence sur la réalité des réseaux très haut débit construits à ce jour, et sur les conditions ou les projets d’extension de ces réseaux. La connaissance des déploiements doit être accessible à tous, en mode « open data ».

J’affirme qu’il est dommageable d’organiser la privatisation des bénéfices et la socialisation des pertes. Les écologistes en appellent au contraire à un autre modèle, qui reste d’actualité, celui du service public local : les collectivités locales doivent être en responsabilité sur l’intégralité de leur territoire, contrôler la qualité, les tarifs, les investissements, les conditions d’accès dans le respect des principes du service public (égalité, neutralité, continuité…), comme c’est le cas pour tous les autres réseaux collectifs, et notamment l’eau et l’électricité.

Les réseaux de télécommunications doivent être conçus comme une infrastructure publique et mutualisée, sur la base de laquelle les opérateurs organiseront les services. Les pré-requis techniques, juridiques, financiers à cette organisation sont en place, il faut maintenant la volonté de les activer.

Yvon TREGOAT

28 février 2013



Plan du site - Site conçu avec SPIP - Espace privé